Comme toute démarche écologique, la construction ECOLOGIQUE a pour objectif de réduire son impact sur la planète : elle réduit ses surfaces d’emprise (à ce qui est réellement nécessaire), réduit le bilan carbone des ressources nécessaires pour la construction puis pour l’exploitation des bâtiments,  privilégie des matériaux locaux et renouvelables…

Quant à elle, la construction BIOLOGIQUE est une approche complémentaire mais différente : elle vise à prendre soin du bien-être et de la santé des occupants.

Et pour cela, la construction BIOLOGIQUE intègre la géobiologie (on identifie les zones de vie privilégiées du bâtiment ou du terrain), vous protège des pollutions électromagnétiques trop importantes, crée un air sain et une ambiance lumineuse, choisit des matériaux non-toxiques… Ici, c’est bien la santé des occupants qui préside à la réflexion. Et ça change tout !

Voici un exemple : la construction en BOIS occupe désormais une place de choix car ses avantages écologiques sont nombreux, d’autant plus qu’elle apporte un confort et des performances thermiques inégalables. Cependant, comme tous les matériaux d’origine végétale, le bois PROPAGE les pollutions électromagnétiques de nos installations domestiques à l’intérieur des espaces de vie. Il est donc indispensable de prendre en compte cette caractéristique – généralement passée sous silence – du bois pour que l’habitat créé soit compatible avec la santé des occupants. LA CONSTRUCTION SAINE, QUI REUNIT ECOLOGIE ET BIOLOGIE, veille donc  à ce que les installations électriques soient BIO-COMPATIBLES et vous permettent de rester beaux, forts et en bonne santé !