Qu’il s’agisse d’une construction neuve, d’une extension ou d’une rénovation, habiter BIO est la meilleure façon de vivre en lien avec la nature ! Si réduire votre impact environnemental et vivre en pleine santé sont pour vous devenus des essentiels, la Biologie de l’Habitat saura répondre à vos attentes.

Habiter BIO, c’est réduire son empreinte écologique,

c’est-à-dire les ressources empruntées à la planète. Nous privilégions pour cela des matériaux de construction « bas carbone », locaux et renouvelables. Bois, brique, isolants bio-sourcés, liège, argile, chaux, pierre… BioSphère Habitat vous guidera pour faire les bons choix. Les économies d’énergie sont évidemment au cœur de nos projets et nous réalisons pour cela des constructions dites « passives », parfaitement isolées – en été comme en hiver – et bioclimatiques. Grâce aux apports solaires, les besoins en énergie pour le chauffage et la production d’eau chaude sont réduits à leur minimum (environ 20€/mois pour une maison de 120m²).

Esquisse : Rémi FLORIAN, BIO-ESPACE

https://www.biospherehabitat.com/wp-content/themes/salient/css/fonts/svg/arrows_move_bottom.svg

Habiter BIO, c’est vivre en bonne santé.

La qualité et la bonne association des matériaux de construction sont indispensables pour créer des espaces de vie sains. Mais nous allons bien plus loin : comme nos anciens, nous réalisons au départ du projet une analyse biotique du lieu (le terrain à construire ou la maison à rénover) afin de valoriser les zones préférentielles disposant des meilleures énergies naturelles. Sources souterraines, failles géologiques, réseaux géomagnétiques… sont cartographiés afin de concevoir des espaces de vie en accord avec la géobiologie du lieu. Ainsi, les zones les plus favorables sont consacrées aux zones de repos, de sommeil, de travail et de convivialité !

Nos projets d’habitat sain prennent également soin de réduire les pollutions électromagnétiques hautes et basses fréquences présentes. Les mesures nécessaires sont réalisées afin d’identifier si le lieu nécessite que des protections particulières soient mises en œuvre, pour se protéger par exemple d’importantes émissions hautes-fréquences (antennes de téléphonie mobile, radars, WiFi…) présentes dans l’environnement. Les installations électriques intérieures sont bio-compatibles et protègent ainsi la vitalité et la qualité de sommeil des occupants.

Photo : CK/TL

Photo : ES

S'y sentir vraiment bien…

Une question ?

Les dernières actus

Renovation

RÉNOVATION BIO :
un projet HORS DU COMMUN !

Ancien centre de vacances situé à Klingenthal (67), LE DOMAINE DE LA CHOUETTE fera peau neuve en 2019. Une année pour transformer, isoler, réaménager et…
Construction bois

Construction ÉCOLOGIQUE ou BIOLOGIQUE ?

Comme toute démarche écologique, la construction ECOLOGIQUE a pour objectif de réduire son impact sur la planète : elle réduit ses surfaces d’emprise (à ce qui…
Réflexion

La CONSTRUCTION BIO :
sobre et heureuse !

Le secteur du bâtiment porte une importante responsabilité envers notre planète, nous en sommes bien tous conscients… Et grâce à une construction (vraiment) écologique, nous…